Ce film de LI Ruijun est sorti dans les salles de Suisse romande à partir de la mi-octobre 2022. Le CityClub de Pully, qui l’a projeté, a offert aux membres de la SRSSC un tarif d’entrée préférentiel à 10 francs, au lieu de 15. Nous avons remercié chaleureusement ses responsables de nous avoir accordé cette faveur.

Le retour des hirondelles 隐入尘烟

Dates et heures des projections:
– vendredi 14 octobre 20h30
– mercredi 19 octobre 20h
– vendredi 21 octobre 20h
– dimanche 23 octobre 20h30
– mercredi 26 octobre 20h
– samedi 29 octobre 16h
– dimanche 30 octobre 18h
– lundi 31 octobre 20h30.

Présentation du film tiré du site du CityClub:
« MA, un paysan chinois âgé, cultive la terre avec son âne et sa charrue. Comme il est le dernier de sa famille à ne pas être marié, on le contraint à épouser CAO Guiying, une femme à la santé fragile. Alors qu’ils sont dédaignés par leurs familles respectives, l’amour qu’ils portent à la nature va les rapprocher. Entre eux, la timidité fait place à l’affection tandis que dehors, la vie rurale se désagrège… Le sixième film de LI Ruijun est une romance d’une grande tendresse et d’une beauté stupéfiante, qui reflète par la bande les contrastes de la Chine d’hier et d’aujourd’hui.
Décrivant la rencontre de deux êtres esseulés et leur lien étroit avec la terre qui les fait vivre, Le Retour des hirondelles nous raconte également un mode de vie traditionnel, en voie de disparition. En toile de fond se dessine alors un autre portrait, celui des coopératives agricoles corrompues et des promoteurs immobiliers sans scrupules. En contrepoint à l’humanité des personnages principaux et aux paysages somptueux, on devine un pays miné par l’exode rural, les relocalisations et la spoliation. Réalisateur de nombreuses fictions ancrées dans la réalité de la paysannerie, le cinéaste chinois LI Ruijun a lui-même grandi dans la province rurale du Gansu. C’est là qu’il a tourné ce sixième long-métrage. »

Ce film est distribué par Trigon-films et est présenté actuellement dans plusieurs villes de Suisse romande.